Immobilière

Terrasse Vue Et Jardin -

Marseille

Accueil du site > Blog > 52% des propriétaires

52% des propriétaires

mercredi 9 janvier 2013, par Marc Buchwalter

52 % des propriétaires n’augmentent pas le loyer pendant toute la durée du bail. Selon un sondage réalisé par un site de gestion locative, les propriétaires n’appliquent pas systématiquement les révisions de loyer légales en cours de bail . Gererseul.com, plateforme web d’assistance à la gestion locative, vient de réaliser un sondage auprès de quelques 3.500 bailleurs particuliers sur leur pratique en matière de loyers. Il ressort de cette étude que 52% d’entre eux n’appliquent pas systématiquement les révisions de loyer légales, en cours de bail. Pourtant, la loi les autorise à réviser le montant du loyer à la hauteur de l’indice de référence des loyers (IRL). Au premier abord, suivre l’indice semble être une opération lucrative puisqu’entre le premier trimestre 2010 et le troisième trimestre 2012, cet indice a augmenté de 4,9% (123,55 au troisième trimestre 2012 contre 117.81 au premier trimestre 2010). Mais à la réflexion, la majorité des propriétaires se contentent du loyer fixe à l’origine ... pour des raison très pragmatiques. Selon Gererseul, ils considèrent que « la pratique d’un loyer le plus élevé possible, puis revalorisé tous les 12 mois, ne relève pas d’une bonne politique : elle peut détériorer la relation que le propriétaire a avec son locataire, entraînant un risque de loyers impayés, ou un départ du locataire, avec, à la clé, une baisse du rendement locatif. Si la contrepartie d’une progression du loyer de quelques euros est une vacance locative importante, cela ne vaut pas le coup... ». Un loyer stable favorise la fidélité du locataire Les propriétaires ne cherchent pas forcément à engranger de gros gains mais à sécuriser leur investissement. « Un niveau attractif, puis une stabilité du loyer, représentent incontestablement un facteur clé dans l’optimisation de la rentabilité de son investissement locatif . » affirme Patrick Chappey, fondateur de Gererseul. A contrario, 48 % des bailleurs s’alignent en revanche sur les hausses de l’IRL Le décret sur l’encadrement des loyers qui s’applique depuis le 1er août 2012 à 43 agglomérations ne concerne pas les hausses en cours de bail mais seulement la relocation ou le renouvellement triennal du bail pour les locataires restant en place. Une nouvelle loi est prévue pour 2013, sachant que les hausses de loyers sont déjà régies par des règles très précises. Les Echos - 08/01/2013 par MARIE-CHRISTINE SONKIN

41 A rue d'Isoard 13001 Marseille Tél/Fax : 04 91 67 38 83